Estimation d’un complexe sportif en Brabant wallon

Les clubs sportifs ont la cote en Brabant wallon. Mais vendre sa société ne signifie pas automatiquement réaliser une bonne affaire. Encore faut-il que vos infrastructures sportives répondent à certains critères, que l’expert immobilier va considérer avec attention. Prenons un exemple concret.


Transformation d’un club de tennis en centre sportif

Notre client est propriétaire d’un centre qui était auparavant un tennis club. Fort tendance dans les années 80, cette pratique sportive est plutôt exigeante pour un gestionnaire. Afin d’éviter des signes d’usure irréversible, un court de tennis, même indoor, doit bénéficier d’un entretien régulier et méticuleux, ce qui représente un certain coût.

Or, ce budget n’est pas compensé par l’occupation effective du terrain : 4 personnes maximum peuvent profiter d’un court, dont les dimensions sont conséquentes : 23,77 m sur 10,97 m. A titre comparatif, une salle de fitness accueille en moyenne 30 personnes. Le coût par personne est sensiblement différent.

Parallèlement à ce constat, notre client a suivi l’évolution des pratiques sportives préférées des Belges. Le tennis club a été transformé et aménagé en différents espaces, autorisant des cours collectifs :


  • Terrains de squash ;
  • Salles de fitness et de musculation ;
  • Club house, lieu convivial pour se désaltérer et discuter ;
  • Restaurant.


Les superficies sont dans ce cas de figure plus rentables.

450 panneaux photovoltaïques ont été installés en toiture, ce qui permet de chauffer les différentes salles à moindres coûts.

Expertise du complexe sportif en vue de sa mise en vente

Le rachat d’une société nécessite la bonne connaissance de sa valeur immobilière par le réviseur d’entreprise et l’expert comptable. Geoffrey Brakel a été mandaté pour effectuer l’expertise des infrastructures sportives concernées.  Comme pour un commerce, différents critères ont été analysés.


  • Accessibilité : le centre se situe à proximité des grands axes, N4, E411 et N25, ce qui le rend accessible pour la plupart des gens de la province ;
  • Concurrence avec d’autres commerces similaires: la région brabançonne bénéficie d’autres infrastructures sportives : à Ottignies-Louvain-la-Neuve, Wavre, Grez-Doiceau ;
  • Diversité des terrains et salles proposés : différentes disciplines amènent des publics distincts et génèrent d’autres ambiances. Il est bon que chacun puisse s’y sentir bien ;
  • Etat des infrastructures : les aménagements et les matériaux sont de qualité. La cuisine et les châssis sont à remplacer, ce qui diminue la valeur du bien dans le cadre d’une expertise immobilière. Le parc des machines de musculation est récent. La partie tennis existante est cependant vieillissante, et nécessiterait une rénovation ;
  • Capacité du parking et opportunités : le parking est devenu trop petit pour accueillir les usagers attirés par les différents sports. Il est cependant possible d’en agrandir la superficie sous réserve de l’obtention des autorisations publiques, par la Province ou la Commune ;
  • Equipements d’accueil et de détente : les usagers ont besoin de services spécifiques et de qualité : vestiaires, douches, capacité d’accueil du club house ;
  • Potentiel économique : contrairement à l’expert comptable qui analyse ce qui est fait avec les avoirs, l’expert immobilier considère le commerce et ses potentialités et plus-values à réaliser, tout en le budgétisant.

 

Vous souhaitez mettre en vente vos infrastructures sportives selon leur valeur immobilière ?

Contactez l’expert immobilier Brakel afin de faire réaliser l’expertise immobilière de votre société ou de vos bâtiments commerciaux. Nous sommes disponibles pour déterminer la valeur et le potentiel de vos bâtiments.

CBC Banque Belfius Credit professionnel CPH Banque Triodos banque Axa Banque P&V assurance Krefima Credimo Crédit foncier Travailleur chez lui