Contre-expertise d’un sinistre incendie d’une maison en région de Namur

L’habitation d’une cliente située en région namuroise a récemment subi d’importants dommages des suites d’un incendie. Le sinistre avait ravagé l’entièreté de l’habitation et une expertise a été réalisée par son assurance. Mais elle souhaitait obtenir l’avis d’un second expert immobilier et a ainsi sollicité la contre-expertise en sinistre incendie du Bureau d’Expertises immobilières Brakel à Namur, auquel elle avait déjà fait appel pour une expertise immobilière par le passé. Grâce à ce professionnel de l’estimation immobilière, la cliente a obtenu bien plus d’argent qu’initialement estimé par l’assureur, et dans des délais plus courts.

Sinistre incendie d’une habitation en région namuroise : expertise de l’assurance

Maison sinistrée par un incendieLorsque la maison de la propriétaire en question a été victime de l’incendie et qu’elle s’en est trouvée sinistrée, son assurance a entamé une enquête afin de déterminer la cause de cet évènement tragique, ayant pour but de déterminer si elle devait ou non indemniser notre cliente.

Pour ce faire, l’assurance a fait appel à un bureau d’étude en incendie qui, à l’aide d’experts et de chiens entraînés à détecter les substances inflammables et autres accélérateurs de combustion, devait déterminer si l’incendie était accidentel ou provoqué. Dans ce deuxième cas, une enquête aurait dû déterminer si le sinistre incendie avait été causé par notre cliente (fraude à l’assurance) ou par une personne malveillante.

En l’espèce, l’analyse a conclu à des causes d’incendie accidentelles. Notre cliente n’étant donc pas incriminée, son assurance a mandaté l’un de ses experts immobiliers afin de déterminer la valeur de ses biens et donc du préjudice subi.

Nécessité d’une contre-expertise en cas de sinistre incendie à Namur

C’est dans le cadre de cette expertise immobilière effectuée par son assurance que la Namuroise a décidé de faire appel à une contre-expertise en sollicitant le Bureau d’expertises immobilières Brakel. En effet, il arrive fréquemment que l’expertise réalisée par l’assureur soit quelque peu sous-évaluée. Cela va souvent dans son intérêt, à savoir débourser moins d’argent.

Intervention du Bureau d’expertises immobilières Brakel en tant que contre-expert

Agissant en tant que contre-expert dans le cadre de cette habitation sinistrée des causes d’un incendie, nous avons eu à :

  • Nous rendre sur place afin d’évaluer les dégâts en nous basant sur notre expertise immobilière
  • Présenter nos conclusions à notre cliente, lui remettant une estimation détaillée de l’indemnisation qui lui était due selon nous
  • Entrer en dialogue et en négociations avec l’expert mandaté par l’assurance afin de faire valoir les droits de notre cliente
  • Assurer le suivi de dossier jusqu’au versement de l’indemnisation, dans son intégralité

Grâce à l’intervention du Bureau d’expertises immobilières Brakel en tant que contre-expert, notre cliente a obtenu la somme d’argent qu’elle était sensée recevoir. Sans cela, sa compagnie d’assurance lui aurait peut-être proposé moins, et elle aurait accepté, supposant que cette somme était convenable. Qui plus est, elle s’est vu être indemnisée en seulement 6 mois, alors que cela peut prendre bien plus de temps d’ordinaire.

Vous désirez contester l’expertise d’un sinistre incendie en région de Namur ?

Comme notre cliente, vous avez été victime d’un sinistre incendie et souhaitez obtenir un second avis concernant l’expertise de votre bien immobilier sinistré ? Faites appel au Bureau d’expertises immobilières Brakel pour votre contre-expertise d’un sinistre incendie d’une maison en région de Namur !